Faire une recherche

Actualités, ressources, marchés, documenthèque etc.

FR

Contact
Accueil Prestations FAQ

Projet d’installation et d’exploitation d’une unité de fabrication de carreaux de céramique dans la zone économique spéciale de Glo-djigbé

Projet d’installation et d’exploitation d’une unité de fabrication de carreaux de céramique dans la zone économique spéciale de Glo-djigbé

Catégorie : Rapports d'Etude et d'Impact Environnemental et Social

Le projet d’installation et d’exploitation d’une unité de fabrication de carreaux de céramique est une initiative de la société AFRIKAN CERAMICS SOLUTION SAS qui vise à contribuer à la fourniture de matériau de construction à travers la fabrication et la commercialisation des carreaux de céramique d’une part et à accroitre sa capacité de production et la satisfaction des demandes d’autre part.

En effet, la céramique est une invention qui remonte à la nuit des temps. Du grec ancien «keramikos », elle désigne la confection des objets fabriqués en terre argileuse qui ont subi une transformation physico-chimique irréversible au cours d’une cuisson à température élevée. Ce mélange de matières naturelles n’a jamais perdu de son actualité, tant ses propriétés et possibilités d’application ont fait leurs preuves. Par ailleurs, les fabricants et fournisseurs s’efforcent de produire des revêtements intemporels, ce qui explique en partie ce succès durable. Les carreaux céramiques pour revêtement mural est l’un des produits céramiques rencontrés couramment sous forme de plaques minces utilisées pour couvrir les murs et qui sont habituellement façonnés par pression des poudres céramiques à la température ambiante, après quoi ils sont séchés et cuits afin de garder leur forme de manière permanente. Le processus de fabrication des carreaux de céramique fait appel aux différents types d’équipements industriels et à toute une gamme de matières premières pour donner des carreaux pouvant revêtir diverses formes, tailles et couleurs, ainsi que les sources énergétiques utilisées pour accomplir des transformations à ces derniers et qui sont principalement le gaz naturel et l’électricité.

L’installation de l’unité de fabrication de carreaux de céramique est une opportunité de développement en particulier pour l’économie locale où, le niveau de pauvreté est inquiétant, puis, le pays en général à travers les redevances. Dans sa phase active, ce projet contribuera à la création de nombreux emplois nouveaux à travers la conduite des différentes opérations sur le site, toute chose qui réduit le taux de pauvreté dans la zone d’accueil où, la main d’œuvre assez abondante n’est employée que pour des travaux saisonniers.

Certes, ces différentes activités ne se feront pas sans conséquences sur le milieu physique (destruction du couvert végétal, pollution de l’air.) qu’humain (réduction de l’espace cultural, des maladies liées à l’émission de la poussière et aux bruits, ainsi que les risques potentiels d’accident). Elles posent aussi des problèmes environnementaux et sociaux aigus, notamment, la perturbation de quelques fonctions écologiques importantes des écosystèmes fragiles, les éventuels risques d’accident de travail et de circulation.

Conformément donc aux dispositions de la loi n°98-030 du 12 février 1999 portant loi-cadre sur l’Environnement en République du Bénin en son titre V, article 88 qui stipule que : « Nul ne peut entreprendre des aménagements, des opérations, des installations, des plans et programmes ou la construction d’ouvrages sans suivre la procédure d’Etude d’Impact sur l’Environnement (EIE), lorsque cette dernière est exigée par les lois et règlements… », le présent projet est soumis à une étude d’impact sur l’environnement simplifiée.

Cette étude permettra d’identifier et d’évaluer les impacts potentiels de la réalisation de ce projet sur les milieux physiques, humains et socio-économiques et, par la suite de proposer des mesures permettant soit de compenser ou d’atténuer les effets négatifs éventuels sur l’environnement biophysique et socio-économique.

Par : AFRIKAN CERAMICS SOLUTION SAS

Ouvrir document

33

143 pages